MDPH77

Cyberattaque au Département de Seine-et-Marne : le point sur la situation

Façade MDPH77
Depuis le 6 novembre, la MDPH est victime d’une attaque informatique de grande ampleur. Tous les réseaux informatiques ont été coupés par mesure de sécurité. Le Département est pleinement mobilisé pour évaluer les préjudices, limiter les conséquences et rétablir les systèmes au plus vite.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: - Mis à jour le :

Comment se tenir informé ?

Pour prendre connaissance du plan de continuité d'activité, lire les communiqués de presse ou encore savoir comment contacter les différents services du département, nous vous invitons à consulter la page que le Département de Seine-et-Marne met à jour régulièrement.

Point sur l'activité de la MDPH77

La MDPH continue d’accueillir du public aux horaires habituels. Pour tout renseignement, les usagers peuvent contacter la MDPH au 06.30.33.22.31. Cette ligne étant la seule opérationnelle à ce jour, elle peut être saturée, nous vous remercions donc de votre compréhension.

Pour le moment, et tant que les systèmes informatiques ne seront pas totalement opérationnels, les agents de la MDPH ne pourront vous renseigner que sur des questions d’ordre général. Aucune consultation de dossier n’est possible.

Si vous devez déposer un nouveau dossier et que vous êtes déjà connu de nos services, nous vous conseillons de remettre vos anciennes notifications ainsi que vos précédents certificats médicaux pour un traitement plus efficace de vos demandes.

La mission partenaires propose toujours des formations.

ATTENTION : il est impératif d’attendre la confirmation de votre inscription. En effet, les formations complètes ne peuvent pas être supprimées de la page actuellement.

Le Département de Seine-et-Marne s'adapte pour le maintien du service public. Le paiement des prestations sociales, dont la PCH est bien maintenu.
Cependant, le traitement des dossiers PCH étant fait manuellement, les versements de cette dernière ont pris un peu de retard et seront effectifs d'ici cette fin de semaine.
Nous nous excusons pour la gêne occasionnée. Malgré la situation, nous restons pleinement mobilisés pour assurer la continuité des services et des prestations sociales.